votre partenaire immobilier depuis 1962
28 Mar

Passez par une agence immobilière de Toulon pour vendre votre bien !

Selon une récente enquête Ipsos, il semble qu’en 2016, en dépit de taux d’intérêt historiquement bas et de prix stabilisés, 11 % seulement des Français sont candidats à l’achat. C’est peu, non ? Vous avez l’intention de vendre votre bien immobilier à Toulon ? Que pensez-vous de le confier à un agent immobilier afin de le vendre vite et bien ? En effet, n’oubliez pas ce détail important : une agence a un fichier acquéreurs, un véritable vivier d’acheteurs potentiels ! Le négociateur responsable de votre habitation n’aura donc qu’à décrocher son téléphone.

Les Français sont-ils si attachés à la pierre ?
Tous propriétaires : c’est ce qu’on entend souvent. Alors, revenons un instant sur ces fameux 11 %. Est-ce vraiment le souhait des Français que de posséder leur propre demeure ? Il semble que non. En fait, l’Hexagone se situe en bas du classement européen avec seulement 64,3% de propriétaires. Et on note que le nombre d’aspirants propriétaires ne fait que baisser. Alors qu’ils étaient 15% en septembre 2013 et encore 12% en septembre 2015, ils ne sont plus que 11% en ce début d’année 2016. Il faut remonter à septembre 2010 pour tomber aussi bas. Bien sûr, ce pourrait être pire comme en septembre 2009, janvier 2010 et septembre 2010 où les intentions d’achat avaient chuté à seulement 9%.

L’autre raison de faire appel à une agence pour vendre votre bien immobilier de Toulon ? C’est que ces Français qui veulent devenir propriétaires ne passeront pas nécessairement à l’acte cette année. Soit parce qu’ils sont satisfaits de leur statut de locataire (47% des sondés et jusqu’à 70 % pour les retraités). Soit parce qu’ils ne le pourront pas, par manque de moyens financiers (30 % d’entre eux). Évidemment, ceux qui ont le plus de difficulté sont les jeunes (51% des 18-24 ans), les locataires (57%) et les ouvriers (43%). Soit parce qu’ils trouvent les prix des habitations trop élevés (3%). Soit enfin, pour 1% d’entre eux, parce qu’ils redoutent de ne pas pouvoir revendre un jour le bien convoité !

C.V. / Bazikpress © Ainoa

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée