votre partenaire immobilier depuis 1962
26 Mai

La colocation peut être votre solution pour louer un appartement à Toulon !

Quand on ne possède pas un énorme budget pour une location à Toulon et que l’idée de se retrouver seul dans un petit studio ne nous réjouit pas, il y a fort à parier que vous soyez tenté par une colocation ! Eh oui, ce système de partage d’appartement est de plus en plus envisagé et choisi. La bonne nouvelle : jusqu’ici, cette pratique était mal encadrée en France, par chance, la loi Alur (loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové) a apporté quelques changements. Explication :

La cotitularité du bail

Il s’agit du cas où une personne a signé seule un bail pour son logement avant de se mettre en couple, de se marier ou de se pacser. Le droit au bail du logement a été étendu par la loi Alur aux deux partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS), dès lors que les partenaires en font la demande conjointement au propriétaire. L’égalité de traitement entre époux et partenaires pacsés devient totale en cas de décès, mais non en cas de séparation.

Un plafond pour le loyer applicable

Il vise à limiter la somme des loyers perçus de l’ensemble des colocataires au montant du loyer applicable au logement selon des dispositions légales. Si, par exemple, le logement est situé dans une zone tendue visée par l’encadrement du loyer, le total des loyers payés par l’ensemble des locataires ne pourra être supérieur au loyer tel qu’il sera fixé par le préfet.

La clause de solidarité

La solidarité d’un des colocataires et celle de la personne qui s’est portée caution pour lui prennent fin lorsqu’un nouveau colocataire l’a remplacé. À défaut, la solidarité du locataire partant prend fin au plus tard à l’expiration d’un délai de six mois après la date d’effet du congé.

Choisir entre bail collectif ou baux individuels

Enfin, la loi Alur offre deux options : faire signer à tous les colocataires un bail unique ou leur proposer à chacun la signature d’un bail individuel.

C.V. / Bazikpress © Ainoa

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée